Mark
Milhofer

gbfr1deit

"... his Tebaldo rings out as if he were in the running for the Fourth Tenor." The Times

L'un des plus intéressant ténors de sa génération, Mark Milhofer est aussi à l'aise dans la musique de Rossini comme dans le répertoire de Monteverdi, Mozart, Strauss ou Benjamin Britten. Il s'est bâti une solide réputation en tant qu'interprète magistral de même les genres musicaux les plus exigeants. Forts à venir cette année comprennent Nadir dans Les Pecheurs de Perles pour le Daegu Opera Festival en Sud Korea, le Comte de Rosillon dans Die Lustige Witwe de Lehar à Graz et Don Ramiro dans Cenerentola au Stadttheater Bern.

Choriste Magdalen College (Oxford), Mark, après avoir obtenu son diplôme, obtint une place la Guildhall School of Musique Londres o il suivit une formation en opera. La-bas, il prit part de nombreuses production, y compis Curlew River de Benjamin Britten, dars lequel il joua le role de la Folle qui lui valut les éloges de la critique et que Koch label sortit en disque compact par la suite (l'acheter ici). Après cela, il remporta un success tout aussi retentissant dans le role de Gianetto dans La Gazza Ladra de Rossini au British Youth Opera.

Sa carrière de debutant est jalonée d'auditions dans toute l'Europe pour le pretigieux Opera Studio italien As.Li.Co. (Associazione Lirica e Concertistica Italiana), Mark obtint l'une des six places offertes et étudia deux années supplémentares Milan avec Renata Scotto et Leyla Gencer. C'est cette époque qu'il joua le role de San Giuseppe dans La Morte di San Giuseppe de Pergolesi en Allemagne, Tunisia, Malta, France et en Italie; il joua aussi le role de Fenton dans Falstaff de Verdi dans de nombreux operas en Italie du nord.

D'autres apparitions sur la scène d'opéra incluent The Indian Queen de Henry Purcell, mont par le King's Consort en Allemagne et au Royaume-Uni, Tamino dans La Flûte Enchantée de Mozart, Dr Fitzpiers dans la première européenne de The Woodlanders de Stephen Paulus, Tebaldo dans I Capuleti e I Montecchi de Bellini pour le Castleward Opera en Irlande du Nord, et son début in Parma dans le role de Ramiro dans La Cenerentola de Rossini avec un orchestre dirig par Alberto Zedda et une mise en scène de Pier Luigi Pizzi.

Le repertoire d'oratorios de Mark est vaste, allant de Bach Britten, incluant la musique de Henry Purcell au Queen Elizabeth Hall et au Wigmore Hall Londres avec le King's Consort, ses débuts aux Proms avec le même groupe dans le Judas Maccabeus de Handel, La Passion selon St Jean de Bach St John's, Smith Square avec Polyphony, et aussi Milan avec I Pomeriggi Musicale. Il a aussi chant La Sérénade pour Ténor, Cor et Cordes de Britten avec eux, et à Parme avec Bruno Bartoletti, et encore récemment avec l'Orchestre de Santa Cecilia à Rome.  Il a chanté le War Requiem  (Britten) à Christ Church Cathedral Oxford, sous la direction de Paul Kildea, Carmina Burana avec l'Orchestre Symphonique de Bournemouth et de la Petite Messe Solennelle de Rossini au Festival d'Aldeburgh.

Les autres moments marquants de son agenda incluent Habinnas dans le Satyricon de Bruno Maderna pour le Festival de Macerataopera, dirigé par Cobelli, Don Ramiro dans La Cenerentola Nantes et Angers, Peter Quint dans Turn of the Screw de Britten pour le Teatro Manuel en Malta, Alberto dans La Gazzetta de Rossini pour le Garsington Opera, La Scala di Seta de Rossini à Paris avec Malgoire, et Almaviva dans la production très réussie de Dario Fo de Il Barbiere di Siviglia, en Hollande, en Belgique, en Allemagne et en Grande-Bretagne. Apparitions plus récentes incluent le rôle de Brighella dans Ariadne auf Naxos de Strauss à Bari, Il Matrimonio Segreto de Cimarosa, le Magicien dans The Consul de Menotti, Don Narciso dans Il Turco in Italia, le Novice dans Billy Budd de Britten, et Bob Boles dans Peter Grimes (l'acheter ici), tout à Turin, l'Olimpiade de Pergolesi à Jesi, Ravenne, Modène et Reggio Emilia et La Cenerentola à Nantes et Angers, un retour au rôle de la Folle dans Curlew River de Trente et de Pise, un collaboration avec Zeffirelli dans sa production de Pagliacci dans Athènes et Florence, Telamone dans Ercole sul Termodonte par Vivaldi, Prunier dans La Rondine de Puccini et le rôle du Conte di Bosco Nero dans La Vedova Scaltra par Wolf-Ferrari (disponible sur CD et DVD), tous trois à Venise. Il a également été le rôle-titre dans Orphée aux Enfers d'Offenbach à Cagliari, Ernesto dans Don Pasquale de Donizetti en Belgique, Belmonte dans Die Entfuhrung à Salzbourg et Rennes (l'acheter ici), Lysander dans A Midsummer's Night Dream à Dublin, Henry Smithers dans The Emperor Jones (Gruenberg) à Ancône (dir. Bartoletti), Giasone dans Medea in Corinto (Mayr) à St-Gall (CD disponible ici) et Ferrando dans la production renommée de Giorgio Strehler de Così fan tutte de Mozart dont il a déjà chanté dans plus de 80 représentations à travers le monde. Aussi, Mark fit sa première apparition avec l'English National Opera dans Orfeo de Monteverdi.

Récemment, Mark a travaillé beaucoup au Grand Théâtre de Genève, où les rôles ont inclus Linfea dans La Calisto de Cavalli, Taxis dans Les Aventures du roi Pausole d'Honegger, Avocat à Punch and Judy (Birtwistle) et Colin dans Le Devin du Village de Rameau.

Faits saillants les plus récentes incluent Thespis / Mercure dans Platée de Rameau à l'Opéra de Stuttgart, La Folle dans Curlew River de Britten pour le Presteigne et la Sagra Musicale Umbra Festivals et Le Conte d'Almaviva dans Il Barbiere di Siviglia de Nationale Reisopera aux Pays-Bas (l'acheter ici), Narraboth dans Salomé au Teatro Comunale de Bologne (DVD disponible ici), La Cenerentola au Stadttheater Bern, La Rappresentazione di Anima et di Corpo pour le Staatsoper de Berlin, et le Dr Wangel dans la première mondiale de The Lady from the Sea par le film compositeur Craig Armstrong pour Scottish Opera.
D'autres premières mondiales comprennent la création des rôles de Jean Cocteau dans The Banquet de Marcello Panni à l'opéra du Teatre de Rome et Enrico dans Federico II et Tony dans The Servant, tout les deux par Marco Tutino. Jan dans Le Malentendu par Matteo D'Amico à Macerata et Ivan Karamazov dans Leggenda par Alessandro Solbiati à Turin.


©2013 Mark Milhofer